Le Blog de Mademoizelle Zon

HAa l’URSSAF !

L’année dernière j’ai fait une formation pro [et je vous en avait longuement parlé ici…].

Un petit résumé pour vous remettre dans le bain :
pour monter le dossier, j’avais besoin de l’attestation de versement de la contribution à la formation professionnelle. Mais [oui, y a souvent des "mais" dans l'administration !] étant dans ma première année d’activité, je ne pouvais pas l’avoir…

Bref, j’avais appelé l’URSSAF, et on m’avait demandé de payer la cotisation pour recevoir l’attestation. Ce que j’avais fait promptement !
Et puis ils m’avaient retourné mon courrier avec un gros tampon et en tout petit : « Madame, votre CFP 2011 sera à régler en 2012, aucune attestation ne peut être délivrée. » Ok, sauf que dans l’enveloppe : pas de chèque !

Donc j’appelle [enfin, je re-re-rappelle], et puis la dame m’explique, que oui, ce n’est pas grave, que ces 52 € seront déduis sur ma prochaine cotisation. Hum…

Je décide alors d’être patiente ! Fin 2011, rien à signaler commandant ! Je me dis, « attends l’échéancier 2012″ ? [2011 étant en cours et presque terminée…]. Décembre arrive et avec l’échéancier, oui mais toujours rien ! Je me dis, c’est probablement normal, ce ne sera peut-être signalé que sur l’appel à cotisation !? [Douce rêveuse que je suis !] L’appel à cotisation arrive, et, ha bah toujours rien !!!!! [La tension monte hein…]
J’appelle donc l’URSSAF… On me dit que ce n’est pas grave [chez eux rien est grave !] que je n’ai qu’a déduire la somme déjà versée de ma cotisation et de joindre un courrier expliquant, blaaablabla…
Ce que je fais donc ! Contente que ce soit terminé mais outrée de l’attitude d’une institution comme celle-là ! Car les faits sont très clairs : si je n’avais pas été attentive et déterminée, l’URSSAF serai bénéficiaire de 52€… [#Scandalisée !!!]

Et là vous vous dites « tout est bien qui fini bien », mais NON !!! Haha ! [Suspense et rebondissement ;)]

Il y a quelques jours, un recommandé AR arrive [évidemment le jour ou je suis en rendez-vous extérieur…]. Je vais donc le récupérer à la Poste le lendemain et me hâte de l’ouvrir ! Et c’est clairement la colère qui m’est montée aux oreilles ! Je vous le donne en mille :
Mise en demeure pour Insuffisance de versement !!! [Si si !] Et avec une majoration s’il vous plait ! [Bah oui…]

Je hurle un bon coup, je tape des pieds et je me caaaalme pour prendre mon téléphone et faire ce que je fait si bien : appeler l’URSSAF… [encooore].
Une dame [sympa et attentive] regarde donc mon dossier et me confirme que, en effet tout est en ordre et que c’est une erreur de leur part, qu’elle fait remonter l’information et que ma mise en demeure va être annulée. [Là j'ai envie de dire, mais de qui se fout-on koä ?]

Cette fois c’est sur :

-Fin-

Laisser un commentaire